game banner
JOUEZ & GAGNEZ 10 séjours
+100 mini-serres
Tentez votre chance

Le végétal : de nombreux atouts au service de notre santé

Fruits et légumes, légumes secs, céréales, oléagineux, huiles végétales… la famille du végétal nous offre un large panel de couleurs, de goût et d’utilisation en cuisine, mais qu’en est-il d’un point de vue santé cardiovasculaire ?

Voici 4 atouts non négligeables qui prouvent l’importance du végétal :

  • Les légumes secs (pois-chiches, lentilles, haricots blancs), oléagineux (noix, noisettes, pignons de pin), fruits et légumes (brocolis, aubergine, kiwi, groseilles) sont naturellement sources de fibres*. Pensez également à consommer des céréales complètes, c'est-à-dire des céréales dont on a conservé l’enveloppe car c’est dans celle-ci que l’on retrouve les fibres. 

  • Une partie des matières grasses végétales sont très intéressantes pour leur teneur en acides gras insaturés. Certaines margarine, huiles (colza, lin, noix) et graines oléagineuses (noix, noix de pécan, graines de chia…) sont par exemple riches en oméga-3**.

  • Il existe également des aliments riches en vitamines E et A qui contribuent à protéger les cellules de notre corps contre le stress oxydatif***. Par exemple, le brocoli, le poivron, le kiwi et l’ananas sont riches en vitamine C*, tandis que l’abricot sec, l’huile d’olive et la noisette sont riches en vitamine E*. 

  • Pour finir, on trouve de bonnes sources de minéraux comme le potassium qui contribue à une pression sanguine normale***. C’est le cas de la banane, l’amande, la graine de lin ou encore le pruneau.

A tort, le végétal est souvent mis en opposition avec l’alimentation animale (viande, poisson, œuf, produits laitiers, beurre…). Au sein de l’équilibre alimentaire, les deux familles doivent pourtant vivre en harmonie, chacune présentant leurs propres avantages.



*Table Ciqual 2017

**« La consommation de matières grasses riches en acides gras insaturés dans l’alimentation en remplacement de matières grasses riches en acides gras saturés abaisse/réduit le taux de cholestérol sanguin. Une cholestérolémie élevée constitue un facteur de risque de développement d’une maladie cardiaque coronarienne. »

***Règlement (UE) n°432/2012 de la commission du 16/05/2012

Cholestérol et matières grasses ?