Qu'est-ce que la santé cardiovasculaire ?

En collaboration avec le service Nutrition & Activité Physique de l’Institut Pasteur de Lille

La santé cardiovasculaire : un système vital ! 

Le système cardiovasculaire est essentiel à l’organisme. C’est lui qui distribue par le sang via le cœur et les vaisseaux, l’oxygène et les nutriments indispensables à la vie des cellules, tout en éliminant leurs déchets.
Mais que quoi est-il composé ? Le système cardiovasculaire s’apparente à un réseau de canalisations avec :
•  Des tuyaux: les artères et les veines dans lesquelles circule le sang
•  Une pompe: le cœur, un muscle qui propulse 4 à 5 litres de sang par minute dans tout le corps grâce à ses valves cardiaques.
Le sang se charge d’abord de dioxygène au niveau des poumons puis de nutriments au niveau du système digestif. Il vient ensuite les distribuer à tous les muscles et les organes du corps. A leur sortie, il récupère les déchets des cellules, notamment le CO2 et va l’expulser dans l’air au niveau des poumons.

Pour être en forme, il est important d’entretenir une bonne santé cardiovasculaire. En savoir plus: https://primevere.com/a-quels-conseils-suivre-pour-entretenir-sa-sante-cardiovasculaire 

La santé cardiovasculaire : un bien précieux

Le système cardiovasculaire est un mécanisme dont il faut prendre soin. En effet, de nombreuses maladies peuvent le toucher. Cardiopathies coronariennes, artériopathies périphériques, maladies cérébro-vasculaires, thromboses veineuses…

Les maladies cardiovasculaires les plus courantes sont les infarctus et les AVC : accidents vasculaires cérébraux. Ceux-ci résultent principalement du blocage d’une artère, empêchant le sang de parvenir au cœur ou au cerveau. Le plus souvent, la cause est un dépôt gras dans les parois internes des vaisseaux sanguins.

Un accident vasculaire cérébral (AVC), également souvent encore appelé « attaque », survient lorsque la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin bouché (AVC ischémique le plus fréquent) ou par un vaisseau sanguin rompu (dans moins de 15% des cas).1

L’infarctus du myocarde est la destruction d’une zone du muscle cardiaque, ou myocarde, qui peut entraîner l’arrêt du cœur.

Prendre soin de sa santé cardio vasculaire : limiter les facteurs de risque

Quels sont les facteurs de risque ?

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, et la 2ème en France après les cancers2. Il est donc important de prendre soin de sa santé cardiovasculaire et de limiter au maximum les facteurs de risque.Quels sont les facteurs de risque ?

Il y a deux types de facteurs de risque :

•    Les facteurs de risque non modifiables, ceux sur lesquels on ne peut pas agir comme l’âge et le sexe.
Le risque de maladie cardiovasculaire augmente avec l’âge tout particulièrement après 45 ans chez l’homme et après 55 ans chez la femme3. Chez les femmes, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité, devant le cancer du sein2. Le risque augmente d’ailleurs au moment de la ménopause, et il est pourtant souvent sous-estimé. Il est donc essentiel de réaliser de la prévention pour limiter le développement de ces maladies.

•    Les facteurs de risque modifiables : l’alimentation, le stress, le sommeil, l’activité physique, le tabagisme ou encore la consommation d’alcool.


Comment limiter les facteurs de risque ?

Bonne nouvelle, vous pouvez agir sur de nombreux facteurs et prévenir le risque cardiovasculaire à tout âge !

Grâce à quelques ajustements de votre hygiène de vie et à des réflexes simples dans votre alimentation, vous pouvez devenir un acteur avisé de votre santé cardiovasculaire. Les habitudes sont tenaces, plus jeune vous prendrez soin de votre santé cardiovasculaire et plus cela sera facile !

Par exemple, modifiez votre alimentation pour manger équilibré et varié, moins gras et moins salé, ou encore réduisez votre consommation de tabac et d’alcool.

N’oubliez pas que pratiquer une activité physique régulière [https://primevere.com/a-quelles-activites-physiques-pratiquer-en-plein-air-pour-prendre-soin-de-mon-cœur] est recommandé pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Pour évaluer l’impact de ces différents facteurs de risque dans votre quotidien et ainsi connaitre l’état de santé de votre cœur, nous vous proposons un test simple et rapide. Réalisez-le en quelques minutes en cliquant ici : https://primevere.com/jevalue-la-sante-de-mon-cœur

Savoir reconnaitre les symptômes des maladies cardiovasculaires 

Les symptômes de l’AVC et de l’infarctus du myocarde

Parmi les maladies cardiovasculaires les plus courantes, on trouve l’AVC et l’infarctus, qui peuvent être très sérieux. Le taux de survie dépend de la rapidité à laquelle les secours vont prendre en charge la victime. Reconnaître les symptômes le plus vite possible est donc primordial.
Les symptômes de l’AVC sont le plus souvent :
   Une déformation de la bouche
   Une faiblesse ou un engourdissement soudain d’un seul côté du visage
   Une perte de force ou un engourdissement du bras ou d’une jambe
   Une difficulté d’élocution ou de compréhension

L’infarctus du myocarde est également courant et peut entraîner un arrêt cardiaque.4
Les symptômes de l’infarctus sont généralement :
•    Une douleur importante au niveau de la poitrine, qui « serre » comme un étau
•    Une douleur qui s’étend dans la mâchoire et dans le bras gauche voire dans les deux bras
•    Pâleur, sueurs, essoufflement, nausées, angoisse…
•    Symptômes non douloureux : malaise, fatigue inexpliquée

Quand le cœur est affaibli et qu’il n’a plus la force de pomper suffisamment de sang, on parle d’insuffisance cardiaque. Elle peut apparaitre suite à une maladie cardiovasculaire.

Limiter les risques de subir un AVC ou un infarctus est possible : cela commence par diminuer les facteurs de risque pour avoir une meilleure santé cardiovasculaire.


Se former aux gestes de premier secours pour reconnaître les symptômes et savoir agir

En France, le taux de mortalité 1 an après un infarctus est de 15%5. Cependant, grâce aux progrès de la médecine, à l’augmentation de la rapidité d’intervention du SAMU et à la disponibilité de matériels adaptés aux soins, le taux de mortalité à 30 jours est passé d’environ 10% en 1995 à 2% en 2015. Il est donc essentiel de se former aux gestes de premiers secours, notamment pour pouvoir utiliser les défibrillateurs disponibles dans les espaces publics. Pour cela, il est possible de passer le PSC1 auprès d’un organisme tel que la Croix Rouge, les pompiers ou la Protection Civile. La formation PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) apporte les compétences nécessaires permettant d'assister une personne, en appliquant les gestes élémentaires de secours6.


A noter : Les informations diffusées dans cet article ne se substituent pas à un avis médical. Avant d’appliquer nos conseils, nous vous recommandons donc en priorité de consulter votre professionnel de santé, qui saura s’adapter à votre profil.
1              https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/accident-vasculaire-cerebral-avc/article/les-signes-de-l-avc#:~:text=Un%20accident%20vasculaire%20c%C3%A9r%C3%A9bral%20(AVC,moins%20de%2015%25%20des%20cas

2           Ministère des solidarités et de la santé, Maladies cardiovasculaires, 2021. Disponible sur : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-diseases-(cvds)#:~:text=Les%20maladies%20cardio%2Dvasculaires%20sont,de%20la%20mortalit%C3%A9%20mondiale%20totale

3            HAS, Guide de promotion, consultation et prescription médicale d’activité physique et sportive pour la santé, 2019. Consulté le 15/03/22. Disponible sur : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2018-10/guide_aps_vf.pdf

4            Ameli, Infarctus et arrêt cardiaque : comment réagir ? 2020. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/pathologies/infarctus-myocarde-reagir#:~:text=L'infarctus%20du%20myocarde%2C%20aussi,permet%20de%20limiter%20les%20s%C3%A9quelles

5               INSERM, Infarctus du myocarde, 2019. Disponible sur : https://www.inserm.fr/dossier/infarctus-myocarde/

6               Protection civile, Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1). Disponible sur : https://www.protection-civile.org/psc1/

Les clés du cholestérol

On vous dit tout !

Sédentarité

Vos outils du quotidien

Pour profiter pleinement de la vie qu'on aime !
Mes astuces
Du cholestérol ?
Du cholestérol ?
Privilégiez les matières grasses les plus riches en Acides Gras Insaturés Oméga 3, 6, 9 com...
Comment faire le plein d'antioxydants ?
Comment faire le plein d'antioxydants ?
Pensez aux fruits et légumes, notamment les plus riches en vitamine C (orange, poivron, kiwi.....
Plus de fibres dans votre assiette ?
Plus de fibres dans votre assiette ?
Vous pouvez  compter sur les légumes secs ! Pois chiches, lentilles, pois cassés, fèves… ...
Quel pain acheter?
Quel pain acheter?
Privilégiez le pain complet à la baguette classique. La farine complète vous apporte plus d...
Les oléagineux (amandes, noix, noisettes…):
Les oléagineux (amandes, noix, noisettes…):
des alliés pour vos collations équilibrées! Une poignée suffit pour participer à vos appor...
Au fastfood
Au fastfood
si vous choisissez burger et frites, optez pour de l'eau et une compote en dessert. Et rééqu...
Faut-il éliminer les œufs en cas de cholestérol ?
Faut-il éliminer les œufs en cas de cholestérol ?
Ne craignez pas les œufs mais gardez tout de même un œil sur les quantités consommées par...
Du cholestérol ? Adapter une chapelure est un jeu d’enfant !
Du cholestérol ? Adapter une chapelure est un jeu d’enfan...
Pour enrichir une chapelure en oméga 3 et en fibres, réduisez en miettes des tranches de pai...
Plus d’acides gras insaturés dès l’apéritif !
Plus d’acides gras insaturés dès l’apéritif !
Enrobez des amandes d’épices (curry, paprika…), faites-les griller quelques minutes au fo...
Les bienfaits d’une alimentation plus végétale
Les bienfaits d’une alimentation plus végétale
Le végétal a toute sa place dans une alimentation équilibrée et diversifiée. Les fruits e...
Quelle huile privilégier pour consommer plus d’oméga 3 ?
Quelle huile privilégier pour consommer plus d’oméga 3 ?
Dans une vinaigrette, privilégiez les huiles les plus riches en oméga 3 comme l’huile de l...