game banner
JOUEZ & GAGNEZ 10 séjours
+100 mini-serres
Tentez votre chance

Quels conseils suivre pour entretenir sa santé cardiovasculaire ?

Une bonne hygiène de vie est essentielle pour la santé cardiovasculaire. 

 
Voici ce qu’il faut retenir en 3 points :

1. Adopter une alimentation équilibrée. 
Une alimentation équilibrée, c’est manger de tout, de manière variée et en quantité raisonnable. Pour plus de détails rendez-vous ici.
2. Pratiquer une activité physique régulière 
L’activité physique est l’alliée de votre santé cardiovasculaire ! La sédentarité accroît la probabilité de survenue d’obésité, du diabète et de troubles cardiovasculaires. 
L'activité physique est bénéfique pour le fonctionnement du système cardiovasculaire car elle :
  • Augmente le cholestérol HDL,
  • Améliore la circulation sanguine,
  • Diminue le risque de diabète,
  • Facilite la perte de poids,
  • Réduit le stress nerveux,
  • Facilite l'arrêt du tabac,
  • Est bonne pour les os, le cerveau, le moral…
Pour vous maintenir en bonne santé, rien de tel qu’une activité physique régulière et adaptée à votre mode de vie !
Pas d’inquiétude, être actif ne signifie pas forcément être sportif ! Il suffit de quelques réflexes chaque jour pour faire facilement les 30 minutes d’activité physique qui vous sont conseillées. 
C’est par exemple :
  • Prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur ou l'escalier roulant,
  • Se garer à distance du lieu où l'on se rend ou descendre une station de bus ou de métro avant,
  • Eviter de prendre un moyen de transport pour un petit trajet, aller faire ses courses à pieds ou à vélo,
  • Faire son ménage,
  • Bricoler,
  • Jardiner un peu…
3. Limiter la consommation d’alcool et de tabac

En savoir plus : Les sports les mieux adaptés

La marche, une activité accessible à tous ! Elle permet une adaptation très progressive du cœur et de la respiration à l’effort. Une demi-heure de marche à l’allure de 7-8 km/h en terrain plat, 3 fois par semaine, permet d’améliorer les performances du cœur de 12 %.
La bicyclette, pratiquée à allure modérée et régulièrement. Un départ lent permet une adaptation cardiaque progressive.
La natation, un sport privilégié pour tous ; elle favorise le développement de la capacité respiratoire. Elle développe tous les muscles grâce à la résistance de l’eau.
La course à pied, chacun peut la pratiquer à son rythme, à son souffle, selon les capacités musculaires de son âge, sans essoufflement ni crampe.
La gymnastique pour entretenir les muscles et la respiration des moins sportifs. A pratiquer en séance de 20 à 30 minutes, sans brusquer ni surmener le cœur, les muscles et les articulations, en série de 10 à 20 mouvements favorisant les différents muscles : cou, dos, thorax, bras, bassin, abdominaux, jambes etc.
N'hésitez pas à consulter votre médecin pour évaluer votre aptitude à faire du sport, et choisir les sports qui vous conviennent le mieux, et au moindre symptôme inquiétant : gêne dans la poitrine, faiblesse durant l'effort, essoufflement important, douleur dans les articulations...
Réduisez le rythme si : 
  • vous êtes incapable de terminer,
  • vous ne pouvez plus parler durant l'effort,
  • vous avez des nausées ou une faiblesse anormale après l'exercice,
  • vous êtes épuisé les jours suivants,
  • vous avez des insomnies...

Quelles sont les conséquences de l'hypercholestérolémie ?