game banner
JOUEZ & GAGNEZ 10 séjours
+100 mini-serres
Tentez votre chance

Mes Astuces

Filtrer par :

Comment alléger vos sauces ?
Vous pouvez remplacer votre crème fraiche par du fromage blanc, qui sera parfait comme base pour une sauce moins grasse mais tout aussi goûteuse, car n'oubliez pas la crème fraiche est une matière grasse.

Une tartine de pain au petit-déjeuner ou au goûter… Humm quel régal !
Pensez à privilégier le pain complet au pain blanc, et la margarine, riche en acides gras insaturés qui, en remplacement des acides gras saturés, participent à réduire le cholestérol.

Une méthode simple et efficace pour dégraisser un jus de viande ?
Récupérez le jus dans un récipient et placez-le au congélateur pendant 2h : la couche de graisse se sera solidifiée à la surface, il ne vous restera plus qu'à l'enlever à l'aide d'une cuillère.

Après un repas copieux, je privilégie un repas plus léger, riche en légumes, et je pense à bien m'hydrater.

Envie de frites?
Astuce pour limiter la quantité de matière grasse, enfermez-les dans un sachet avec 2 cuillères à soupe d'huile et des épices puis secouez. Sortez-les du sac et faites-les cuire pendant 30 minutes sur une plaque de four. Humm..

Pour des plats cuisinés du commerce à base de viande, faites attention à ce que la quantité de protéines soit supérieure à celle des lipides.

Pour la cuisson ?
Vive les cuissons vapeur, au four et en papillote !
Et les poêles antiadhésives qui permettent de mettre peu de matières grasses.

Pas le temps de cuisiner ?
Pensez aux légumes surgelés ! La surgélation permet de conserver toute la saveur des aliments mais aussi leur teneur en vitamines et minéraux.

Une envie de glace ?
Préférez un frozen yogurt à une crème glacée, moins gras mais tout aussi délicieux !

Un petit coup de pouce pour bien doser les quantités?
Une assiette équilibrée, c'est la moitié de légumes, 1/4 de féculents et 1/4 de source protéique pour apporter l'ensemble des bons nutriments et limiter le grignotage.

Plus d’acides gras insaturés dès l’apéritif !

Enrobez des amandes d’épices (curry, paprika…), faites-les griller quelques minutes au four, et hop le tour est joué pour régaler vos convives tout en apportant des acides gras insaturés.

Ce croissant ou cette belle part de tarte vous donne envie ?
Il est difficile d’éviter les saturés dans un feuilletage, alors essayez de les réserver à des occasions particulières !

Envie de poissons ?
Surgelés ou en conserve, ils sont tout aussi riches en Omégas 3 et autres insaturés que le poisson frais, et sont bien plus faciles à préparer quand vous manquez de temps !

Quelle matière grasse végétale privilégier ?


Orientez votre choix vers une huile de noix, de lin ou de colza, ou bien vers une margarine réalisée à partir de ces huiles. Celles-ci vous apporteront davantage d’oméga 3 et de vitamine E que les matières grasses d’origine animale ou certaines huiles végétales (tournesol, arachide…). Selon l’usage souhaité, pensez bien à vérifier par exemple qu’elles supportent la cuisson. 

Vanille, cannelle, basilic…
il existe une multitude de possibilités pour apporter du goût et limiter l'ajout de sucre dans vos desserts.
Alors à vous de jouer!

Amoureux des pâtisseries ?
Faites vous-même vos pâtes à tartes et viennoiseries, vous maîtriserez ainsi le sel et la qualité des matières grasses ajoutés.

Un petit creux en milieu d'après-midi ?
Un yaourt, un fruit ou une poignée d'amandes sauront vous rassasier jusqu'au dîner.

Et pour la friture? Veuillez limiter les aliments cuits en friture.
Pensez aussi à les déposer sur une feuille d’essuie-tout pour éliminer l’excédent de graisse. 

Amoureux des fromages ?
Privilégiez un fromage frais qui sera moins gras, comme un fromage de chèvre frais ou de la ricotta.

Un goûter sur le pouce?
Un yaourt, des flocons d'avoine et un fruit frais: équilibré et rapide pour éviter de craquer sur les viennoiseries en chemin !

Comment lire une étiquette et garder un oeil sur les acides gras saturés ?
Dans le tableau de composition nutritionnelle, intéressez-vous à la ligne "Matières grasses" puis "dont acides gras saturés" juste en dessous, et veillez à ce que cette dernière ne représente pas plus 1/3 des matières grasses totales.

Un petit geste simple à adopter pour augmenter sa consommation de fibres:
lors de vos achats, optez pour des céréales peu raffinées. Par exemple, préférez le riz complet au riz blanc. De même pour les pâtes, le pain, la farine, privilégiez la version complète.

Envie de légèreté ?
Les feuilles de brick ou pâte filo ne demandent qu’à rejoindre votre frigo pour remplacer vos pâtes à tartes : moins grasses, elles apporteront une touche craquante à vos desserts et tartes salées !

Vive le végétal !
Préférez les matières grasses végétales riches en acides gras insaturés oméga 3, 6,  9, comme les huiles ou les margarines, aux matières grasses animales comme le beurre.

Un apéritif gourmand et équilibré c'est possible !
Il existe de nombreuses astuces comme des pois chiches grillés au lieu des cacahuètes ou des chips de légumes au four à la place des traditionnelles tuiles salées.

Soyez vigilant à ne pas trop grignoter pendant que vous cuisinez.
Il est préférable de garder de la place pour le repas pour éviter de manger en trop grandes quantités.

Comment limiter ma consommation d’œufs?
Dans vos recettes de pâte à gâteau, de cake, de crêpes ou mêmes vos omelettes, remplacez simplement au moins un des œufs par son blanc d'œuf pour limiter l'apport en matières grasses.

Au fastfood:
si vous choisissez burger et frites, optez pour de l'eau et une compote en dessert. Et rééquilibrez les repas suivants, avec plus de fruits et légumes. 

Epices et herbes aromatiques : parfaites pour donner du goût !
Curry ou aneth pour vos poissons et volailles, basilic ou persil pour vos salades et tartes salées, et le tour est joué en un geste.

Faut-il éliminer les œufs en cas de cholestérol ?

Ne craignez pas les œufs mais gardez tout de même un œil sur les quantités consommées par semaine. Même si l’alimentation influence que d’1/3 notre taux de cholestérol, limitez la consommation du jaune qui renferme le cholestérol et privilégiez les œufs de poules nourries aux graines de lin qui apportent des oméga 3. 

Les conserves ?
Très pratiques lorsqu'on est pressé ! Pensez tout de même à privilégier les conserves d'aliments non cuisinés et avec le moins de sel possible.

Pour rendre plus légère une vinaigrette :
remplacez 1/3 de l'huile par de l'eau. Et le tour est joué !

Connaissez-vous le code couleur pour choisir un lait rapidement lors de vos courses ?
Rouge = entier, Bleu = 1/2 écrémé, Vert = Ecrémé
Au regard du cholestérol, optez plutôt pour un lait demi-écrémé ou écrémé.

Plus d'Omégas 3 dans vos assiettes ?
Privilégiez les poissons gras et pensez à ajouter dans vos plats, un filet d'huile de colza ou de noix, et quelques graines de lin.

Quelle charcuterie privilégier ?
Le jambon blanc et le filet de bacon dégraissé : ils contiennent moins de 10 % de gras.

Adaptez facilement vos sauces !
Optez pour une bonne sauce faite par vos soins à base de fromage blanc allégé et de moutarde, vinaigre balsamique ou jus de citron.

Pour le plaisir, rien de tel qu’une bonne sauce réalisée par vos soins !
Le jus de citron et les sauces à base de crème allégée ou de fromage blanc allégé  donneront de la gourmandise à vos plats tout en limitant l'apport en matières grasses.

Plus de fibres dans votre assiette ?
Vous pouvez  compter sur les légumes secs ! Pois chiches, lentilles, pois cassés, fèves… il existe de multiples variétés pour une véritable palette de saveurs.
La petite astuce pour bien les digérer mais aussi réduire le temps de cuisson ? Les faire tremper toute une nuit dans de l'eau.

Quelle huile privilégier pour consommer plus d’oméga 3 ?

Dans une vinaigrette, privilégiez les huiles les plus riches en oméga 3 comme l’huile de lin, de noix ou de colza.

La satiété est une des clés de notre équilibre alimentaire...
Savez-vous que notre cerveau met 15 à 20 minutes pour constater que nous avons assez mangé ? Alors prenons notre temps, profitons de ce moment de convivialité et de partage et écoutons les signes de notre corps.

Pendant vos courses, vous hésitez entre deux produits du commerce?
Faites votre choix en moins d'une minute : jetez un coup d'œil sur les tableaux de composition nutritionnelle puis privilégiez le produit dont les teneurs en matières grasses, et notamment en acides gras saturés, et en sel sont les plus faibles.

Les bienfaits d’une alimentation plus végétale.

Le végétal a toute sa place dans une alimentation équilibrée et diversifiée. Les fruits et légumes nous apportent des fibres, les matières grasses végétales (huile de colza, noix, margarines) sont quant à telles riches en oméga 3.

Plein d’occasions s’offrent à vous : ajout de graines oléagineuses dans des pâtes à tarte ou des gâteaux, choix d’un pain complet ou aux céréales, consommation de légumineuses et de fruits secs…

Vous ne pouvez pas vous passer de consommer certaines viandes grasses ?
Soyez malin, faites-les cuire au four ou à la poêle sans ajout de matières grasses, et accompagnez-les de légumes vapeurs.

Aujourd'hui, c'est buffet à volonté? Privilégiez les fruits et légumes! Se servir dans une petite assiette permet de limiter les quantités des autres aliments. 

Difficile de résister à l'appel de l'apéritif ?
Si vous en prenez un avant le repas, dites-vous qu'il remplace l'entrée !

Les sardines et maquereaux sont riches en Oméga 3 !
Lorsque vous les choisissez en conserve, préférez-les nature ou avec la mention "sans huile".

C'est l'apéro !
Les fruits de mer, les verrines et brochettes de légumes, les fruits secs... sont des alternatives originales aux biscuits apéritifs.

Quelle viande dois-je privilégier ?
Les viandes maigres (lapin, volaille…) sont vos meilleures amies ! Les graisses saturées se cachent en effet dans les viandes les plus grasses. Si vous ne savez pas quelles viandes sont maigres, demandez conseil à votre boucher. Vous pouvez aussi dégraisser vos viandes (enlever les morceaux de gras visibles comme la peau du poulet ou la couenne du jambon).

Du cholestérol ?
Privilégiez les matières grasses les plus riches en Acides Gras Insaturés Oméga 3, 6, 9 comme par exemple l'huile de Colza ou les margarines.

Pensez à la marinade pour apporter du goût sans utiliser trop de matières grasses.
Pour 4 personnes : 1 jus de citron, 1 gousse d'ail hâchée, des épices ou des herbes aromatiques et voilà !

Une margarine peut-elle être utilisée en cuisine ?
OUI ! Utilisez-la comme vous utilisez d'autres matières grasses pour cuisiner. Elle vous apportera en plus des acides gras insaturés.

Remplacer la crème fraîche ou les œufs dans une recette?
C'est facile !
Par exemple, 50g de compote de fruits remplaceront 1 œuf dans une pâte à gâteau! Et pour remplacer la crème fraiche dans une sauce, 30g de farine de riz épaissiront 200 mL de lait.

Ne vous privez pas d'un apéritif mais croquez plutôt dans des crudités ou sirotez des soupes froides. Il existe de multiples possibilités pour varier les plaisirs tout en gardant un oeil sur le cholestérol.

Pour graisser une poêle sans trop en mettre, utilisez un pinceau, un spray ou bien retirez l'excédent à l'aide de papier absorbant. 

Au restaurant, vous n'avez d'yeux que pour la planche de charcuterie ou le foie gras ?
Consommez-en occasionnellement et rééquilibrez votre menu en choisissant ensuite un poisson blanc (colin, cabillaud) ou une viande maigre accompagné(e) de légumes.

Qui a dit que la cuisson vapeur était fade ?
Des épices dans l'eau ou une cuillère à café d'huile après cuisson apporteront de la saveur à vos plats.

Place au dessert !
… Et à la gourmandise en privilégiant les charlottes aux fruits ou les salades de fruits.

Quel pain acheter?
Privilégiez le pain complet à la baguette classique. La farine complète vous apporte plus de fibres que la farine blanche.

Direction le FastFood ?
Privilégiez les sauces les moins grasses (allégée, barbecue, ketchup...) et limitez-en la quantité à une seule portion.

Comment faire le plein d'antioxydants ?
Pensez aux fruits et légumes, notamment les plus riches en vitamine C (orange, poivron, kiwi...) car ceux-ci permettent de protéger nos cellules contre les agressions extérieures.

Les oléagineux (amandes, noix, noisettes...):
des alliés pour vos collations équilibrées! Une poignée suffit pour participer à vos apports en fibres, protéines et acides gras insaturés (oméga 3 et 6).

Du cholestérol ? Adapter une chapelure est un jeu d’enfant !

Pour enrichir une chapelure en oméga 3 et en fibres, réduisez en miettes des tranches de pain complet grillées puis ajoutez-y quelques graines de lin : votre chapelure est prête.

Plus de goût et moins de sel ?
Pour vos poissons, pensez à les assaisonner avec de l'aneth, de l'estragon, de la coriandre ou encore du paprika : le top 4 des aromates qui le sublimeront à merveille !

Un coup de pouce pour bien doser les matières grasses en cuisine ?
Une portion d'huile correspond à 1 cuillère à soupe et une portion de beurre ou de margarine équivaut à 1 phalange de doigt.

A la suite d'un repas copieux, profitez du dessert pour ré-équilibrer votre repas, en privilégiant un dessert aux fruits plutôt qu'un dessert à la crème ou au chocolat…