Le cœur des femmes
parlons-en!
On pense souvent à tort que les maladies cardio-vasculaires ne concernent que les hommes. Pourtant elles sont la première cause de mortalité chez les femmes en France*
A âge égal, les femmes présentent plus de facteurs de risque que les hommes.

La plupart des facteurs de risque s'installent à partir de 40-45 ans et plus de 80% des femmes de plus de 45 ans cumulent au moins deux facteurs de risque.

Les femmes ont désormais des modes de vie proches des hommes. Tabagisme, cholestérol, alimentation déséquilibrée, sédentarité, sont autant de facteurs de risque de développer une maladie cardiovasculaire (maladies touchant le coeur et les vaisseaux) pouvant entrainer un infarctus ou un AVC. L'AVC est aujourd'hui, la première cause de handicap chez l'adulte. Viennent s'ajouter, pour les femmes, des facteurs de risque spécifiques :

En savoir plus

Les femmes ont des symptômes différents des hommes en cas d’infarctus (sensation d’oppression dans la poitrine, palpitations mais aussi fatigue persistante, troubles digestifs, nausées….). Ces symptômes différents peuvent entrainer une prise de conscience tardive de la part des femmes et une prise en charge tardive par les professionnels de santé.

Les femmes bénéficient d’un rôle protecteur des œstrogènes vis-à-vis de l’athérosclérose et de ses complications jusqu’à la ménopause. Les perturbations hormonales à la ménopause entraînent un véritable syndrome métabolique et vasculaire avec une augmentation des facteurs de risque cardiovasculaire (prise de poids, excès de mauvais cholestérol et de triglycérides, diabète…)

Les femmes faisant face à des situations à risque comme la précarité ou la charge mentale sont davantage exposées au stress.

Pourtant 67% d’entre elles l’ignorent, et la plupart n’ont jamais
abordé le sujet avec leur médecin.
Primevère s’engage
à faire connaître cet enjeu
de santé majeur !

En sensibilisant + de 10 millions de femmes à travers une campagne de communication nationale.

En créant de nouveaux outils en collaboration avec l'Institut Pasteur de Lille pour aider les femmes à adopter les bons réflexes pour leur coeur.

de tout coeur
80% des risques peuvent être évités par une bonne hygiène de vie,
ce n'est donc pas une fatalité. Ensemble, agissons.

Commencez à évaluer vos principaux facteurs de risque avec un test de 5min,élaboré avec L'Institut Pasteur de Lille. Ce test a pour objectif la prévention et la sensibilisation du grand public et ne remplace pas l'avis d'un professionnel de santé.

J'évalue la santé de mon coeur
Et découvrez nos solutions pour vous aider à adopter
les bons réflexes au quotidien
converter-image
*Fédération française de cardiologie. Cœur et femmes.